Romain Attanasio est le skipper de la mission sixième océan - la course au large

BIOGRAPHIE

Romain Attanasio

41 ans

Trégunc (finistère)

Palmarès

Né à la Montagne, passionné de Bretagne

 

Originaire des Hautes-Alpes, Romain est né dans une famille de skieurs de haut niveau.

Il passe toutes ses vacances chez un grand oncle en Bretagne, à Port Navalo, où ce dernier l’emmenait en mer à bord de son Poker : un petit croiseur familial des années 70. Naviguant dans les îles de Houat, Hoëdic, Belle-Ile-en-mer, ou sur le golfe du Morbihan…

Le virus de la navigation le saisit ! Adolescent, Romain se passionne pour les courses au large depuis sa chambre de pensionnat, près de Compiègne. Il fait du dériveur au club local puis, parvient à intégrer la section sport-études de La Baule, en laser. Il s’y découvre un vrai talent de régatier.

 

De la mini-transat au Figaro

 

Il parvient à monter un programme Mini 6.50, pour sa première expérience de grande course au large : la Mini Transat, en 1999. Aussi, une énorme tempête secoue le golfe de Gascogne, et son bateau se retourne. Il est sauvé in extremis par un cargo, puis rapatrié en Espagne et en France : pour l’anecdote, il débarque à Orly sans vêtements, sans papiers, ni argent…

 

Doté d’une énergie et d’un mental de compétiteur, il sollicite son partenaire de l’époque, qui, au vu de son départ enthousiasmant lors de la mini-transat, lui donne à nouveau les moyens de poursuivre. Romain intègre le Pôle Finistère de Port La Forêt : la voie royale des skippers en solitaire. Il en devient un des piliers et une valeur sûre de la série, alignant d’excellents résultats sur La Solitaire, ou encore la Transat AG 2R.

Romain Attanasio

Skipper

Samantha Davies

Skippeuse

Contactez-nous :

   L'ARRIVÉE DE ROMAIN

   L'ARRIVÉE DE ROMAIN

La chance de naviguer avec Michel Desjoyeaux !

 

Il fera 10 saisons de Figaro, en naviguant pour les meilleurs en multicoque :

• avec Michel DESJOYEAUX, sur Trimarans Géant, et Orma.

• avec Franck CAMMAS sur Groupama.

Fin stratège météo, il est souvent embauché au titre de navigateur. « Au début, ça me faisait un peu drôle de dire à Mich’Desj qu’il valait mieux aller à gauche ou à droite… »

Après une participation à la TRANSAT JACQUES VABRE 2015 avec Louis Burton, Romain sent que le moment est venu de participer au Vendée Globe, en portant un projet à taille humaine. Il s’engage avec l’ancien Initiatives Cœur de Tanguy de Lamotte, un bateau légendaire du Vendée Globe, construit par Catherine CHABAUD.

 

« C’est forcément un rêve de gosse, je me suis dit qu’il fallait prendre ce risque maintenant et j’ai confiance. D’autant plus qu’il y aura des bateaux anciens comme le mien avec qui mener une belle course ».Pour l’anecdote, Romain Attanasio est aussi à la ville le conjoint de Samantha Davies, 4e du Vendée Globe en 2009 sous Roxy.

 

La 1ère fois qu’un couple inscrit le Vendée globe sur son CV

 

Romain prend l’affaire avec le sourire : « faire mieux que Sam, quatrième, ça va être compliqué. Mais il y a moyen de vivre et de partager de grandes choses. Et cette fois, c’est à mon tour de remonter le chenal.» L’histoire ne dit pas ce qu’en pense leur jeune fils Ruben, mais sûrement beaucoup de bien. Quand on a des parents comme ça, l’aventure est une seconde nature.

PALMARÈS

2018

- préparation de la Route du Rhum St-Malo - Pointe à Pitre (départ le 4 novembre).

- arrivé 5ème de la drheam cup - destination cotentin 2018.

- Transat AG2R Concarneau - St Barthélémy (départ le 22 avril).

2016-2017

- Arrivé 15ème au Vendée Globe 2017 en 109 jours.

- 13ème de la Transat Jacques Vabre sur l'IMOCA 60 Famille Mary - Etamine Du Lys avec Aurélien DUCROZ comme Co-Skipper.

2015

- Vainqueur de la Caribbean 600 à bord du trimaran Mod70 Phaedo.

- 9e de la transat Jacques Vabre (en IMOCA avec Louis Burton sur Bureau Vallée).

AVANT

- 10 participations à la Solitaire du Figaro.

- 4 participations à la Transat AG2R en double : 3e avec Nicolas Bérenger (2004), 4e avec Sam Davies.

- 2 fois dans le Top 10 du Championnat de France de Course au large.

- 4 participations à la Cap Istanbul dont une victoire.

Romain Attanasio est le skipper de la mission sixième océan - la course au large
  • Sur les réseaux sociaux :

   L'ARRIVÉE

          DE ROMAIN

Le virus de la navigation le saisit ! Adolescent, Romain se passionne pour les courses au large depuis sa chambre de pensionnat, près de Compiègne. Il fait du dériveur au club local puis, parvient à intégrer la section sport-études de La Baule, en laser. Il s’y découvre un vrai talent de régatier.

De la mini-transat au Figaro

 

Il parvient à monter un programme Mini 6.50, pour sa première expérience de grande course au large : la Mini Transat, en 1999. Aussi, une énorme tempête secoue le golfe de Gascogne, et son bateau se retourne. Il est sauvé in extremis par un cargo, puis rapatrié en Espagne et en France : pour l’anecdote, il débarque à Orly sans vêtements, sans papiers, ni argent…

Doté d’une énergie et d’un mental de compétiteur, il sollicite son partenaire de l’époque, qui, au vu de son départ enthousiasmant lors de la mini-transat, lui donne à nouveau les moyens de poursuivre. Romain intègre le Pôle Finistère de Port La Forêt : la voie royale des skippers en solitaire. Il en devient un des piliers et une valeur sûre de la série, alignant d’excellents résultats sur La Solitaire, ou encore la Transat AG 2R.

Romain Attanasio est le skipper de la mission sixième océan - la course au large

I

De la mini-transat au Figaro

 

Il parvient à monter un programme Mini 6.50, pour sa première expérience de grande course au large : la Mini Transat, en 1999. Aussi, une énorme tempête secoue le golfe de Gascogne, et son bateau se retourne. Il est sauvé in extremis par un cargo, puis rapatrié en Espagne et en France : pour l’anecdote, il débarque à Orly sans vêtements, sans papiers, ni argent…

 

Doté d’une énergie et d’un mental de compétiteur, il sollicite son partenaire de l’époque, qui, au vu de son départ enthousiasmant lors de la mini-transat, lui donne à nouveau les moyens de poursuivre. Romain intègre le Pôle Finistère de Port La Forêt : la voie royale des skippers en solitaire. Il en devient un des piliers et une valeur sûre de la série, alignant d’excellents résultats sur La Solitaire, ou encore la Transat AG 2R.

Romain Attanasio est le skipper de la mission sixième océan - la course au large
Romain Attanasio est le skipper de la mission sixième océan - la course au large

Né à la Montagne, passionné de Bretagne

 

Originaire des Hautes-Alpes, Romain est né dans une famille de skieurs de haut niveau.

Il passe toutes ses vacances chez un grand oncle en Bretagne, à Port Navalo, où ce dernier l’emmenait en mer à bord de son Poker : un petit croiseur familial des années 70. Naviguant dans les îles de Houat, Hoëdic, Belle-Ile-en-mer, ou sur le golfe du Morbihan…

 

Le virus de la navigation le saisit ! Adolescent, Romain se passionne pour les courses au large depuis sa chambre de pensionnat, près de Compiègne. Il fait du dériveur au club local puis, parvient à intégrer la section sport-études de La Baule, en laser. Il s’y découvre un vrai talent de régatier.

 

De la mini-transat au Figaro

 

Il parvient à monter un programme Mini 6.50, pour sa première expérience de grande course au large : la Mini Transat, en 1999. Aussi, une énorme tempête secoue le golfe de Gascogne, et son bateau se retourne. Il est sauvé in extremis par un cargo, puis rapatrié en Espagne et en France : pour l’anecdote, il débarque à Orly sans vêtements, sans papiers, ni argent…

Doté d’une énergie et d’un mental de compétiteur, il sollicite son partenaire de l’époque, qui, au vu de son départ enthousiasmant lors de la mini-transat, lui donne à nouveau les moyens de poursuivre. Romain intègre le Pôle Finistère de Port La Forêt : la voie royale des skippers en solitaire. Il en devient un des piliers et une valeur sûre de la série, alignant d’excellents résultats sur La Solitaire, ou encore la Transat AG 2R.